Rechercher

Pas à Pas: Portrait à l'acrylique et à l'encre de Chine


Bonjour à toi cher lecteur. Aujourd’hui je partage mon travail du jour, un portrait effectué à l’encre de Chine et à l’Acrylique sur un carton entoilé.



Etape 1: trouver un sujet

Ça peut sembler idiot mais il faut évidemment trouver un sujet d’étude qui t’intéresse, sans ça tu risques de manquer un peu d’engagement et de passion. Il peut s’agir d’une photo d’un des membres de ta famille (ou de toi-même si tu veux tenter l’aventure de l’auto-portrait), ou d’une personnalité publique. Dans la seconde option, l’avantage étant que grâce à internet, tu vas pouvoir trouver facilement des photos de bonne qualité et avec une composition intéressante.

Personnellement j’aime accentuer les contrastes pour identifier plus facilement les zones de lumière et d’ombre (action très facilement réalisable avec les logiciels de retouche d’image même les plus basiques).

Pour aujourd’hui, j’ai décidé de travailler à partir d’une photo de Marlène Dietrich, actrice symbole d’élégance et de force de caractère. (En fait il se trouve que je constitue une série de portraits d’actrices et femmes influentes du XXème siècle et que j’ai appelée « Les fardées »… Mais j’y reviendrai plus tard ;-)


 

Etape 2: L’esquisse

Crayon de papier en main, on commence par le dessin. Après avoir tracé les formes de bases en observant la photo, j’insiste bien sur les zones d’ombres du visage et des cheveux qui vont donner du relief à mon portrait. Pour cette étape, j’ai pratiqué le croquis d’observation car c’est toujours un très bon exercice: on regarde, on dessine. Mais si tu es un peu pressé ou que tu as encore du mal à retranscrire les proportions, tu peux imprimer ta photo de sujet au format que tu souhaites travailler et reprendre les volumes principaux avec un papier calque. Une fois les lignes de base posées, il te sera plus facile de tracer les détails.


 

Etape 3: Encre de Chine et réserve

A ce niveau, je décide de renforcer l’esquisse par quelques lignes tracées à la plume et à l’encre de Chine. Quand je suis à la maison, je préfère utiliser la plume car elle donne un vibration plus intéressante au trait. Quand je suis en mode « nomade », je vais privilégier les stylos noirs type Steadtler ou Micron, plus faciles à utiliser mais qui ont un tracé presque trop régulier pour moi.

J’applique ensuite au pinceau quelques zones de noir, toujours à l’encre de Chine.

Je vais enfin effectuer une réserve au niveau des motifs de la cravate, c’est à dire que je vais appliquer un fluide de masquage (ou Drawing Gum pour les connaisseurs) afin que les pois restent en blanc même après application de la peinture.


 

Etape 4 : Lavis rouge

Ayant jusqu’ici travaillé principalement à l’aquarelle, j’ai gardé de cet outil l’habitude de commencer à placer la couleur en lavis (couleur dont les pigments sont dilués dans une grande quantité d’eau). Ici je place donc un lavis d’acrylique rouge dans les zones d’ombre intermédiaires.


 

Etape 5: Ombres en rouge

J’utilise maintenant le même rouge mais non dilué, pour marquer les zones d’ombres les plus foncées.


 

Etape 6: Ombres bleues

Afin de créer un contraste de couleurs qui donnera un peu de vibration au dessin, je reviens avec un bleu légèrement éclairci avec du blanc pour nuancer les ombres que je viens de peindre en rouge. Entre ces deux dernières étapes, j’ai séché mon travail au sèche cheveux,

pour éviter que les couleurs ne se mélangent quand j’applique le bleu.


 

Etape 7: Aquarelle jaune

Pour finir, je dispose de façon un peu plus libre un lavis d’aquarelle Jaune. J’aime finir par une fine couche d’aquarelle qui va venir adoucir le travail par sa transparence. Lorsque tout est sec, je gomme mon fluide de masquage.

Et voilà! Portrait terminé. Si tu décides de te lancer, n’hésite pas à m’envoyer tes oeuvres en commentaire!

A très vite!

#portrait #marlènedietrich #acrylique #encredechine

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout